Bébé est là ! En bons parents, vous souhaitez évidemment le meilleur pour votre tout-petit. Mais comment l’aider en douceur à s’éveiller et l’accompagner au mieux pour qu’il grandisse bien ? Dans cet article de blog, nous résumons toutes les étapes clés des premiers mois et expliquons pourquoi un équipement spécifique est indispensable.

Les meilleures conditions

Bébé avec peluche doudou

Un bébé a besoin de ses parents pour survivre, mais aussi pour bien grandir ! C’est en interagissant avec votre enfant qu’il développera sa capacité à se déplacer, à attraper des objets et à découvrir le monde extérieur. Votre bébé a besoin d’un environnement sécurisé et adapté à sa motricité. Et oui, vous devrez cacher vos vases, fermer vos placards, ou du moins pour un temps. Les indispensables pour un bébé qui se réveille sont : Un tapis de jeu : une grande surface de jeu moelleuse qui isole du froid. Une arche : pour stimuler sa vue et sa motricité. L’arche permet également à votre bébé d’être relativement « autonome » car il n’a pas besoin de vous pour ramasser les jouets qui tombent. Un rocker : une petite chaise pour chiller et observer autour de lui. Pratique quand on a besoin de vaquer à ses occupations, voire de lui donner à manger en tout début de diversification.

De 1 à 4 mois 

Maman parlant à son bébé

Pendant le premier mois, votre bébé se réveille lentement et prend conscience de son corps. Il voit encore flou mais peut distinguer les couleurs, même celle d’une natte sur laquelle il serait posé. Il écoute beaucoup et reconnaît la voix de ses parents, qu’il a beaucoup entendue dans le ventre de sa mère. Vous pouvez jouer et faire des vocalises, des chuchotements, des onomatopées (vous savez quand vous avez l’air fou en parlant à votre bébé ?!), des sourires, des câlins… quand il est dans vos bras, allongé sur le dos sur son tapis de jeu , dans son transat , pendant l’heure du bain ou pendant le changement de couche .

Le but? Echanger, lui faire découvrir des sensations et tisser un lien avec lui.

À ce très jeune âge, votre bébé se fatigue très vite. Il peut regarder, mais ça l’épuise. S’il détourne la tête, ce n’est pas qu’il ne veut plus voir, mais qu’il a besoin de se reposer. Alors n’hésitez pas à le remettre dans son berceau ou son lit pour une sieste bien méritée. Évidemment, lorsque votre bébé a faim, il est aussi moins réceptif. Vous apprendrez vite à comprendre ces signes qu’il est important de respecter pour ne pas trop le stimuler… Il serait dommage de rater l’heure de la sieste !

Dès 2-3 mois, vous pouvez stimuler la tenue de sa tête (très important !) en le plaçant de temps en temps sur le ventre sur son tapis pour jouer avec lui. Il se lève, il se met à sourire… Bientôt, promis, il fera un poker face digne d’Al Pacino !


De 4 à 8 mois 

bébé tenant un hochet

Votre bébé commence à utiliser ses propres petites mains.

C’est parti pour l’ arche , les hochets, tous ces jouets qui font du bruit, s’attrapent, se mettent en bouche et sont terriblement intéressants !

Votre enfant découvre également le monde par le goût et sa bouche. Certains bébés sucent même leurs pieds. On ne s’offusque pas et on le laisse faire, il s’amuse ! Variez les positions de votre bébé sur son tapis de jeu. Sur le dos ou sur le ventre pour entraîner sa tête. Êtes-vous occupé ? Mettez votre bébé dans son transat sur le sol et laissez-le vous observer. Placez l’arche sur lui pendant qu’il joue. L’arche a un grand avantage pour lui et pour vous : enfin des jouets qui ne tombent pas et qu’il faut ramasser ! Il parait aussi que la machine à laver fascine certains bébés. Enfin, c’est la grande découverte de son propre corps. Accompagnez cet apprentissage en réalisant de nombreuses énigmes : dont le petit nez, dont les petites mains, dont les petites jambes. Et comme les premiers mois, veillez à respecter ces moments de fatigue en le laissant régulièrement seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.