La méthode Montessori est particulièrement présente dans l’enseignement préscolaire et primaire. Développée par l’éducatrice et médecin italienne Maria Montessori après des recherches approfondies auprès d’enfants ayant des besoins spéciaux dans les premières années du XXe siècle, la méthode contient cinq principes de base. Je vous invite à les découvrir dans cet article.

Principe 1 : Respect de l’enfant

Le respect de l’enfant est le principe majeur qui sous-tend toute la méthode Montessori. Montessori croyait que les enfants devaient être respectés (ce qui n’était pas une pratique courante au début du XXe siècle). Le respect est montré pour les enfants en n’interrompant pas leur concentration. Le respect se manifeste également en donnant aux élèves la liberté de faire des choix, de faire des choses par eux-mêmes et d’apprendre par eux-mêmes. Les enseignants modèlent le respect pour tous les élèves ainsi que la résolution pacifique des conflits et doivent apprendre à observer sans jugement.

Principe 2 : L’esprit absorbant

Petite fille tenant le bic à la main dans une école Montessori

L’éducation Montessori est basée sur le principe que, simplement en vivant, les enfants apprennent constamment du monde qui les entoure. Grâce à leurs sens, les enfants absorbent constamment des informations de leur monde. Ils lui donnent alors un sens parce qu’ils sont des êtres pensants.

Principe 3 : Périodes sensibles

La pédagogie Montessori considère qu’il existe certaines périodes pendant lesquelles les enfants sont plus prêts à acquérir certaines compétences. Ces périodes sont appelées périodes sensibles et ne durent que le temps nécessaire pour que l’enfant acquière les compétences. L’ordre dans lequel se produisent les périodes sensibles (c’est-à-dire une période sensible pour l’écriture) ainsi que le moment de la période varient pour chaque enfant. Par l’observation, les enseignants Montessori doivent identifier les périodes sensibles chez leurs élèves et donner les moyens aux enfants de s’épanouir durant ces périodes.

Principe 4 : L’environnement préparé

La méthode Montessori suggère que les enfants apprennent mieux dans un environnement qui a été préparé pour leur permettre de faire des choses par eux-mêmes. Toujours centré sur l’enfant, l’environnement d’apprentissage doit favoriser la liberté pour les enfants d’explorer les matériaux de leur choix. Les enseignants doivent préparer l’environnement d’apprentissage en mettant du matériel et des expériences à la disposition des enfants de manière ordonnée et indépendante.

Principe 5 : Auto éducation

L’auto-éducation, ou auto-éducation, est le concept selon lequel les enfants sont capables de s’éduquer eux-mêmes. C’est l’une des croyances les plus importantes de la méthode Montessori. Les enseignants Montessori fournissent l’environnement, l’inspiration, les conseils et l’encouragement pour que les enfants s’instruisent.

Le rôle de l’enseignant dans l’éducation Montessori

Professeur Montessori avec son élève

Dans l’éducation Montessori, le rôle de l’enseignant est de guider les enfants dans leurs apprentissages sans devenir un obstacle, et sans trop s’insérer dans le processus naturel d’apprentissage. Par conséquent, l’enseignant Montessori est un facilitateur et non un conférencier. Les enseignants Montessori encouragent les enfants à apprendre en plaçant les élèves, plutôt que l’enseignant, au centre de l’expérience. Ils fournissent du matériel d’apprentissage adapté à chaque enfant après une observation étroite dans l’environnement d’apprentissage spécialement préparé. Les enseignants présentent et modélisent également des activités d’apprentissage tout en laissant aux élèves la liberté d’apprendre à leur manière. Les enseignants Montessori gèrent les comportements en classe en modélisant le respect continu de tous les enfants et de leur travail, en observant et en utilisant les périodes sensibles, les intérêts et les capacités pour planifier l’activité,

Caractéristiques des classes Montessori

Classes multi-âges

L’une des caractéristiques les plus connues d’une éducation Montessori est celle de la classe multi-âge. Rejetant l’idée que tous les enfants du même âge se développent et progressent sur la même page, les écoles Montessori pensent que les classes multi-âges permettent aux enfants de travailler de manière plus productive à leur rythme naturel. Les classes Montessori sont généralement organisées en tranches d’âge de 3 ans. Les défenseurs pensent que cela permet aux enfants d’acquérir de meilleures compétences sociales et de se développer sur le plan scolaire, dans un environnement d’apprentissage coopératif et non compétitif.

Composition d’une classe Montessori

Classe Montessori

Montessori croyait que l’environnement d’apprentissage (y compris les enseignants, les expériences et l’environnement physique) peut avoir un impact positif ou négatif sur l’auto-éducation. Ainsi, les salles de classe Montessori sont aménagées de manière à faciliter et encourager au mieux les apprentissages. En pratique, cela inclut généralement les considérations suivantes dans la configuration de la salle de classe :

  • Minimiser les choses qui peuvent trop stimuler et distraire. Les murs sont peints dans des tons neutres, des objets minimes et des œuvres d’art sont exposés.
  • La classe est calme, calme, épurée
  • Les illustrations sont soigneusement choisies et affichées au niveau des yeux des enfants
  • Des ressources faisant appel aux cinq sens (vue, toucher, odorat, goût et ouïe) sont utilisées
  • La salle de classe est séparée en différentes zones d’apprentissage, avec une place pour chaque chose
  • Utilisation de matériaux et d’activités naturels et réels (plutôt que de faire semblant)
  • A suffisamment d’espace pour que les enfants puissent se déplacer sans déranger les autres
  • Fournit un espace de stockage suffisant pour que les enfants puissent stocker des objets personnels et projeter le travail de manière ordonnée
  • Plantes vivantes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.